Les pneumatiques en hiver, ça se passe comment en France ?
Créer mon compte et poser ma question

Les pneumatiques en hiver, ça se passe comment en France ?

Publié le

Chaque hiver, on se pose les mêmes questions concernant les pneumatiques, les chaînes et les pneus cloutés. Faisons le point sur le sujet.


VOTRE PREMIÈRE OBLIGATION : LE BON ÉTAT GÉNÉRAL DE VOS PNEUS

Vos pneumatiques doivent présenter sur toute leur surface de roulement des sculptures apparentes.

Aucune toile ne doit apparaître ni en surface ni à fond de sculpture des pneumatiques. Ils ne doivent comporter sur leurs flancs aucune déchirure profonde. Afin de garantir les pneus d'une usure irrégulière et optimiser la tenue de route, les pneus montés sur un même essieu doivent être impérativement identiques : même type, même marque et même dimension. Et ce n'est pas l'Automobiliste qui le dit mais l'article R 314-1 du Code de la route ! Cette obligation est valable quels que soient les pneus montés sur votre véhicule. La profondeur des sculptures doit être supérieure à 1,6 mm. Des témoins d'usure sont présents sur les pneus à l'intérieur des rainures permettant de vérifier la limite légale d'utilisation.

Attention, le fait de contrevenir à ces dispositions relatives à la nature, la forme, l'état et les conditions d'utilisation des pneumatiques est puni d'une amende de 4e classe (135 €) et l'immobilisation du véhicule peut être prescrite.

Les pneus neige ou hiver

PAS OBLIGATOIRES EN FRANCE

Aucune réglementation, pour le moment, ne prévoit l'obligation de monter des pneus neige ou hiver sur votre véhicule ni ne fixe de période d'utilisation pour ces derniers.

Cela devrait changer avec l'entrée en vigueur d'un futur décret en préparation, qui permettra aux Préfets des départements des massifs Central, Jurassien et Vosgien, les Alpes, de la Corse et des Pyrénées d'imposer un équipement adapté en période hivernale (L314-1 du Code de la route, loi n° 2016-1888 du 28 décembre 2016). Cette mesure devrait prendre effet pour l'hiver 2019 avec une période transitoire.

LE POINT FORT DES PNEUS NEIGE

Dès que la température tombe en dessous de 7°C, les performances d'un pneu “été” diminuent, la gomme ne va plus avoir les mêmes propriétés et la tenue de route va en être affectée. Les pneus hiver permettent, par temps froid, d'optimiser vos capacités d'adhérence du fait de la densité de sa gomme car celle-ci ne durcit pas. Les pneus hiver vont également améliorer les distances de freinage et la motricité que ce soit sur neige ou verglas puisqu'ils sont conçus avec un plus grand nombre de lamelles qu'un pneu classique et qu'ils sont dotés de rainures plus profondes et larges permettant une meilleure évacuation de la neige ou de la gadoue. Ils doivent avoir le logo flocon ou la mention M+S (mud and snow : boue et neige).

SUR LES 4 PNEUS TANT QU'À FAIRE !

Il est recommandé de monter les pneus hiver sur les 4 roues pour une meilleure adhérence et un résultat optimal. Ils doivent être en bon état pour garantir leur efficacité sur sol enneigé ou verglacé sinon ils ne pourront pas accomplir les performances escomptées.

ET LES PNEUS TOUTES SAISONS ?

Le pneu 4 saisons est un bon compromis car il se comporte bien sur tout type de sol. Mais cela ne lui permet ni d'être optimal en été et ni en hiver.

Il est donc globalement “suffisant” mais ne sera jamais aussi performant qu'un pneu été en été (pas une aussi bonne tenue de route) ni un pneu hiver en hiver (pas autant d'adhérence).

Les chaînes

Les chaînes font partie des équipements antidérapants dits “amovibles”. De par leurs structures, elles permettent de traverser en profondeur la couche de neige, pour éviter l'enlisement du véhicule.

QUAND SONT-ELLES AUTORISÉES ?

L'usage des chaînes n'est autorisé que sur routes enneigées, quelle que soit la période. À noter que les cyclomoteurs et les quadricycles légers à moteur ne sont pas concernés.

QUAND SONT-ELLES OBLIGATOIRES ?

Les chaînes deviennent obligatoires sur les tronçons de route dès que le panneau B26 est présent. Si vous circulez sur une voie équipée de ce panneau et que vous n'avez pas de chaînes sur au moins deux roues motrices, vous risquez une amende de 4e classe (135 €) ainsi que l'immobilisation de votre véhicule. Par ailleurs, même si le Code de la route ne prévoit pas expressément de limitation de vitesse en cas d'utilisation de chaînes, il est plus que conseillé, pour des raisons techniques et de sécurité, d'adopter une allure modérée en adéquation avec les conditions météorologiques et de ne pas dépasser les 50 km/h. La fin d'obligation de l'utilisation des chaînes se matérialise par le panneau de type B44.

LES PNEUS NEIGE SUFFISENT-ILS EN CAS D'OBLIGATION DE METTRE DES CHAÎNES ?

Non, les pneus neige ne seront pas suffisants en présence d'un tel panneau de signalisation sauf si le panneau est complété par l'information “pneus neige admis”.

LES “CHAUSSETTES À PNEUS”, UN SUBSTITUT AUX CHAÎNES ?

Les chaussettes à pneus ont pour objectif d'augmenter l'adhérence du pneu en cas de conduite sur neige ou verglas. Elles offrent de nombreux avantages : facilité de montage, de stockage, d'entretien, confort de conduite, absence de détérioration des jantes, compatibilité sur un grand nombre de marques de véhicules, utilisation sans perturbation des systèmes de sécurité électroniques ABS, ESP. Pour autant, ce produit ne saurait se substituer aux chaînes lorsqu'une route présente un panneau de signalisation vous obligeant à les monter sur votre véhicule. Leur usage est donc forcément plus restreint que des chaînes.

Les pneus cloutés

QU'EST-CE QU'UN PNEU CLOUTÉ ?

Les pneus à clous ou à crampons sont des pneus dont la bande de roulement est pourvue de crampons spécialement conçus pour affronter les conditions climatiques extrêmes de l'hiver (neige, glace, verglas). Ces clous ont pour but de procurer une meilleure motricité sur neige permanente et sur les surfaces verglacées. Ils font partie des équipements antidérapants dits “inamovibles”. Les pneus cloutés présentent des contraintes pratiques. En effet, bruyants et plutôt inconfortables à l'usage par rapport à un pneu standard, leur utilisation se restreint logiquement à des besoins d'adhérence spécifiques et dans un temps d'utilisation limité. Là encore, les pneumatiques cloutés doivent nécessairement se monter par quatre pour être efficaces.

QUI PEUT UTILISER DES PNEUS CLOUTÉS ?

Ce dispositif est autorisé pour les véhicules particuliers, les véhicules de transport de marchandises d'un poids total en charge inférieur à 3,5 tonnes ainsi que les véhicules de transport en commun de personnes.

UNE VITESSE MAXIMALE À RESPECTER ?

La vitesse des véhicules équipés de pneus cloutés ne peut dépasser 90 km/h. Par dérogation préfectorale et si les conditions atmosphériques l'exigent, les pneus cloutés peuvent être autorisés sur les véhicules d'intervention d'urgence, les véhicules de secours et les véhicules assurant la viabilité hivernale dont le poids total en charge est supérieur à 3,5 tonnes. Leur vitesse est alors limitée à 60 km/h.

QUAND SONT-ILS UTILISABLES ?

L'utilisation des pneumatiques à crampons n'est autorisée que du samedi précédant le 11 novembre au dernier dimanche de mars de l'année suivante.

Cependant, si les conditions atmosphériques l'exigent et après avis du directeur départemental de l'Équipement, les commissaires de la République peuvent modifier les dates de la période d'utilisation effective.

L'usage de pneus cloutés en dehors des périodes autorisées ou sur des véhicules non autorisés est sanctionné par une amende de 4e classe (135 €) prévue à l'article R314-3 du Code de la route. L'immobilisation du véhicule peut être prescrite.

Y A-T-IL UNE SIGNALÉTIQUE À RESPECTER ?

Les véhicules équipés de pneus cloutés doivent porter de façon bien visible à l'arrière, sur la partie inférieure gauche de la carrosserie, un macaron spécifique annonçant l'usage de pneus cloutés. Ce disque de 15 cm de diamètre doit être amovible afin de n'être visible sur le véhicule que pendant la période d'utilisation effective des pneus cloutés. En cas de non respecter l'obligation de signalisation, vous risquez une amende de 2e classe (35 €) prévue à l'article R413-7 du Code de la route.

Pour aller plus loin :

Fiches pratiques Les pneus en hiverLes chaînesLes pneus cloutés.

© Magdal3na - Adobestock