Location de véhicule : gare aux mauvaises surprises
Créer mon compte et poser ma question

Location de véhicule : gare aux mauvaises surprises

Après avoir loué un véhicule pendant ses vacances, Monsieur T. se voit réclamer le paiement d'une franchise alors qu'aucun dégât n'avait été constaté lors de la restitution.


Monsieur T. a loué un véhicule durant ses congés en Corse afin de s’y déplacer librement. A son arrivée à l’aéroport, il a pris possession du véhicule après y avoir établi un état des lieux avec l’enseigne de location.

Le séjour fini, il a procédé à la restitution du véhicule. Quelques jours après son retour à son domicile, il est destinataire d’un courrier l’informant de la constatation d’impacts de grêle qui seraient survenus sur le véhicule loué durant sa période de location et du prélèvement de 1 500 € au titre de la franchise sur son compte bancaire.

Contester des frais liés à la location d’un véhicule

Aucun dégât n’ayant été relevé à la restitution du véhicule, Monsieur T. est fortement surpris par la réclamation de la société de location et ne sait quelle attitude adopter.

Il a ainsi souscrit Mobilitige pour exposer la nature exacte de son affaire, envoyer les documents dont il disposait pour pouvoir être informé des suites à donner à son litige.

Le Service Juridique a examiné les documents transmis et l’a ainsi informé de ses droits et obligations contractuels au vu du contrat signé avec la société de location et surtout sur la légalité de voir la somme de 1500 € prélevée sur son compte sans son accord.

Une fois l’analyse juridique personnalisée des documents effectués, le juriste spécialisé en droit routier a fait le point avec Monsieur T. afin d'établir le recours amiable à mettre en place et contester la décision de l’enseigne de location quant aux dégâts, en mettant en avant les éléments juridiques déterminés par le juriste.

Contrat de location : veillez à la réalisation d’état des lieux  

Fort des éléments produits, la société de location s’est ravisée et a décidé d’annuler sa réclamation, pour le plus grand soulagement de Monsieur T. Elle a aussi procédé au remboursement de la somme de 1500 € prélevée à tort sur le compte de Monsieur T.