Victime mal indemnisée

Panne de scooter
M.V. est victime d’un accident de la circulation, causé par un autre conducteur, qui a perdu le contrôle de son véhicule. La non responsabilité de M. V. dans cet accident ne fait aucun doute.

Le véhicule de M. V. doit être immobilisé pendant une quinzaine de jours le temps que les réparations soient effectuées. M. V, qui a besoin d’une voiture, demande un véhicule de remplacement. Sa compagnie d’assurance accepte mais uniquement pour la durée prévue dans son contrat d’assurance, c’est-à-dire 4 jours.

Impossible et insuffisant pour M. V qui a besoin d’un véhicule quotidiennement. Il refuse de prendre à sa charge des frais de location d’une voiture d’autant plus qu’il n’est qu’une victime dans cette affaire.

Sa compagnie d’assurance ne veut rien entendre. M. V. fait appel à nos juristes. La consultation juridique permet à M. V. d’agir efficacement auprès de sa compagnie d’assurance et d’obtenir gratuitement, en moins de 24 h, un véhicule de prêt pour la durée totale des 15 jours.